Roland Granier
Site personnel...
search_left
 
Vign_livre_5001

OPTIONS MÉTHODOLOGIQUES

J’ai délibérément choisi, dès mes premiers travaux, de procéder à des analyses économiques empiriques et, évidemment, de me concentrer sur des thèmes justifiant que soit privilégiée une telle approche. Cela a commencé par une thèse de doctorat d’Etat portant sur l’étude de la démographie et de l’emploi en Languedoc-Roussillon, s’est poursuivi pendant plusieurs années par des analyses (articles et ouvrages) internationales de la croissance (notamment comparaison des taux de croissance des pays pauvres et riches), puis a débouché sur une assez longue période de recherches sur les systèmes de comptabilité nationale considérés dans leur plus ou moins forte aptitude à faciliter les mesures macroéconomiques du développement et de la croissance. De même, les études que j’ai pu conduire sur le marché du travail impliquaient, en quelque sorte par nature, que soient privilégiées les approches empiriques [mesure et analyse quantitative de l’emploi et du chômage, évaluation de la sous-utilisation véritable (au-delà du taux de chômage) du facteur travail à partir de 1974-75 ; etc.]. Tout cela m’a toujours conduit à vérifier ou, selon le cas, à mettre en doute l’adéquation de nombreuses approches théoriques à la réalité observée et mesurée et, bien souvent, à rejeter les diverses conceptions de l’analyse économique qui prétendent réduire toute la problématique économique à une interprétation « uniciste » et à un traitement purement abstrait.

Par ailleurs le cheminement spontané de mes réflexions et travaux m’a souvent conduit à me situer à mi-distance, ou à tout le moins dans une position intermédiaire entre le pur libéralisme et le total dirigisme. Mon aversion viscérale vis-à-vis de tout interventionnisme systématique et ma totale adhésion au respect de l'initiative et de la liberté individuelles n’ont jamais été en cause dans mon esprit. Mais, néanmoins, cela ne m’a jamais complètement convaincu de l’inutilité de toute politique économique active et ne m’a jamais persuadé qu’un certain nombre d’instruments de régulation (keynésiens ou pas) ne pourraient être intelligemment utilisés, sans pour autant menacer la société d'un quelconque danger socialiste. Diverses expériences heureuses, remontant aux trente glorieuses, l’ont prouvé. De même que l’attestent les premiers effets de récentes mesures prises (pas seulement en France) pour lutter contre les crises économique et financière des années 2008-2009. De telles convictions, que je perçois personnellement beaucoup plus en termes de méthode que d’idéologie, m’ont souvent conduit, bien malgré moi, à « sentir le soufre » tant aux narines de certains libéraux se voulant "purs et durs" qu’à celles des idéologues de gauche - marxistes ou non - de tous poils et de tous horizons. Tant pis. Ma sensibilité est et demeurera ce qu’elle est ! Le rejet des conceptions et attitudes manichéennes fait partie de ma philosophie de la vie...


Le visiteur de ce site trouvera ci-dessous une sélection de titres caractéristiques de mes options méthodologiques, prélevés dans la liste de mes ouvrages...


DÉMOGRAPHIE ET SOCIÉTÉ, en collaboration avec Philippe Barthélemy (Professeur à L’université de Toulon et du Var) et Martine Robert (Maître de Conférences-HDR à Aix-Marseille Université), Armand Colin, Paris, 2007. Ouvrage traduit en langue roumaine et publié par l’Institutul European (Bucarest, 2009).

CULTURE ET STRUCTURES ÉCONOMIQUES - VERS UNE ÉCONOMIE DE LA DIVERSITÉ ?, en collaboration avec Martine Robert, Maître de Conférences-HDR. Economica, Paris, Novembre 2002.

CULTURE ET COMPORTEMENTS ÉCONOMIQUES, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, mars2000.

CULTURE ET EMPLOI, Editions Cujas, Paris, décembre 1998. En collaboration avec Jean-Pierre Giran.
 
En collaboration avec Pierre Jullien, Rédacteur en Chef de la revue Le Monde des Philatélistes, et Dominique Buffier, journaliste au Monde des Philatélistes, publication d'un « Que-Sais-je ? » sur LA PHILATELIE, COLLEC-TIONS ET PLACEMENTS (prise en charge par RG des divers aspects économiques et financiers de la Philatélie - seconde partie de l’ouvrage), « QSJ ? » N° 3387. PUF, Paris, mai 1998. Épuisé en 14 mois (4000 exemplaires). Réédité en 1999. Cet ouvrage a été entrepris à linitiative de Roland Granier.

CROISSANCE ET CYCLES - L'économie en mouvement, avril 1995, ELLIPSES, PARIS.
 
MACROÉCONOMIE, en collaboration avec Philippe Barthélemy, Professeur à l'Université de Toulon et du Var. Novembre 1992, CUJAS, Paris.
 
ACTIVITÉ FÉMININE, FORMATIONS INITIALE ET CONTINUE DES FEMMES, Rapport au Ministère de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports (Desup 10), en collaboration avec Philippe Barthélemy et André Lapied. Deux tomes (Rapport, 295 pages et Annexes, 289 pages). Achevé et diffusé en juin 1992.

L'EMPLOI EN EUROPE ET AUX ÉTATS-UNIS, Analyse Comparative de Longue Période, Editions Economica, Paris, 1990.

ANALYSE ÉCONOMIQUE. En collaboration avec Jean-Pierre Giran. (Première édition : 1978). Editions Econo-mica, Paris, octobre 1990 [4° Edition entièrement refondue. 10 tirages successifs. Epuisé en 1999. Non réédité.]
 
LA MESURE DE LA SOUS-UTILISATION DU TRAVAIL EN FRANCE, 1973-1983, Polycopié, 71 pages, W-P du G.R.I.F.E, Faculté d'Economie Appliquée. 1984.
 
POLITIQUE DE L'EMPLOI, en collaboration avec Jean-Pierre GIRAN, Economica, Paris, Mai 1983.
 
LA SOUS-UTILISATION DU FACTEUR TRAVAIL EN FRANCE. Rapport au colloque de juin 1982 de l'Associa-tion Française de Sciences Economiques. 1 volume polycopié, 53 pages.
 
LES INÉGALITES DE REVENUS ENTRE VILLES ET CAMPAGNES EN HAUTE-VOLTA ET EN CÔTE D'IVOIRE. Rapport pour le Bureau International du Travail (PECTA, Addis-Abeba) écrit en collaboration avec les Professeurs Jacques LECAILLON (Paris I) et Jean-Rodolphe LOPEZ (Aix-Marseille Université). 1 volume poly-copié, 150 pages, octobre 1981.

POLITIQUE DE L'EMPLOI ET EMPLOI. En collaboration avec J.P GIRAN (Aix-Marseille Université) et A. Maddison (Université de Groningen). Rapport pour le service R.C.B du Ministère du Travail et de la Participation. S'est chargé du Chapitre (75 pages) sur l'analyse des coûts macro et microéconomiques de la politique du chômage et de l'emploi. 1980.

ÉVALUATION MACROÉCONOMIQUE DES POLITIQUES DE L'EMPLOI. En collaboration avec G. BRAMOULLÉ (Aix-Marseille Université) et A. MADDISON (Université de Groningen). Rapport pour le service R.C.B du Ministère du Travail et de la Participation. A conçu et rédigé le Chapitre III de cette étude, et collaboré à sa conception générale. Décembre 1979.

Remarque : Les deux rapports précédemment cités ont servi de base méthodologique à l'élaboration des Comptes du Chômage et de l'Emploi, publiés par le Ministère du Travail au début des années 1980 (La Documentation Française).

COMPTABILITE NATIONALE, Dalloz, Paris, Collection des Précis, en collaboration avec Jean MARCZEWSKI (Paris I). Epuisé. 1978.

QUANTITATIVE ASPECTS OF LDC'S ECONOMIC GROWTH : A CROSS SECTION ANALYSIS (1950-1974). Rapport, écrit en collaboration avec Paul Djondang, présenté au V° Congrès Mondial des Economistes, TOKYO, août 1977.

ESSAI SUR LES REMUNERATIONS DES TRAVAILLEURS IMMIGRES EN FRANCE, écrit en collaboration avec Jean-Pierre MARCIANO, pour le Bureau International du Travail, février 1974. Publié par le BIT en Français, Anglais et Espagnol (Revue internationale du travail ).

LES SALAIRES DANS L'INDUSTRIE TEXTILE, ANALYSE INTERNATIONALE, Décembre 1970. Etude réalisée pour le Bureau International du Travail (Genève). Epuisé.

RYTHMES DE CROISSANCE ET INÉGALITÉS INTERNATIONALES DE DÉVELOPPEMENT, Editions Cujas, Paris, novembre 1968, Préface de Claude ZARKA.

© 2010
Créer un site avec WebSelf